Cette résidence révèle une double philosophie : un langage caractéristique et fort, tout en formes, d’une part, une méthodologie de construction basée sur l’utilisation de matériaux de construction naturels, d’autre part. La maison optimise le terrain dans sa largeur dont deux des angles ont été biseautés. Ce qui élimine l’impression de longueurs étroites en bordure du bâtiment mais donne un effet d’optique révélant des jardins tout le long de la maison. Celle-ci est constituée d’un squelette en préfab, isolé à l’aide de fibre de bois, et présente la finition caractéristique du bois brûlé noir Naoshima. A l’intérieur de cette expression formelle, épurée et robuste, dégagée par les volumes noircis, les cadres de fenêtres Accoya aux allures classiques ont été adaptées pour répondre au même format. L’expression puissante des formes se marie à la convivialité associée à un foyer. La maison est caractérisée par une façade plus fermée côté sud afin d’éviter un échauffement excessif tandis qu’une magnifique fenêtre laissant apercevoir un paysage d’eau en garnit la façade nord-ouest. L’intérieur, spacieux, offre aux regards une grande mezzanine avec un étage intermédiaire. Les matériaux tels que l’argile, le contreplaqué et une construction de bois laminé sont visiblement présents.

Dans l’émission BinnensteBuiten de KRO-NCRV, un reportage a été diffusé le 19 septembre 2017, qui présentait cette maison du quartier ‘Vinex’ de Rotterdam, Prins Alexander, appartenant à Sanne den Hoedt et Maarten Habets et leurs deux filles. La maison a été conçue par Raoul Vleugels et Niels Groeneveld du bureau d’architectes Werkstatt.

Découvre ici les émissions de BinnensteBuiten.

Les matériaux utilisés dans ce projet: