Comment agrandir un corps de ferme dont la toiture se compose de trois côtés à gouttière basse et d’un côté haut avec des portes d’étable ?
La caractéristique typique des corps de ferme en Hollande septentrionale, est leur forme pavillonnaire claire et simple (de stolp). Une extension moderne et clairement visible peut facilement dénaturer cette simplicité typique.

Le patchwork des vieilles planches, pourries pour la plupart, de la façade à l’est, conséquence de nombreuses réparations dans l’urgence, est remplacé par un patchwork semblable composé de différents types de bois traités, préparés selon la technique japonaise (Shou Sugi Ban) de ‘Zwarthout’.

Le ‘pavillon’ traditionnel a un noyau, ‘le carré’, qui comprend un fenil sur toute la hauteur jusqu’au toit. Tout autour se trouvent la partie habitation du fermier et la grange en relation ouverte avec ce carré. Le foin et l’habitation profitent de la chaleur des vaches et restent ainsi au sec.

Cette nouvelle extension accentue la pente du toit déjà incliné sur le carré et dépasse de la façade avant en briques. Sur deux côtés, cela crée un espace de 5 à 7 mètres de large où le nouveau living, une cuisine et deux chambres ont été aménagés. L’ancien pavillon, comprend les autres chambres à coucher, le bureau et le débarras.

La salle de séjour, dont le plancher descend en pente jusqu’au niveau de la mer, a un vue panorama d’une longueur de 32 mètres sur le Wormer et le Jisperveld, un environnement magnifique. Les chambres dans le dôme existant ont un intérieur plus modeste en chêne.