Le Shou Sugi Ban ou cyprès brûlé est une technique traditionnelle japonaise, qui consiste à brûler du bois de conifères sur une seule face. Ce traitement traditionnel était réalisé en reliant trois planches de manière à former une cheminée et en allumant un feu dans le bas de celle-ci. Ironiquement, l'objectif initial de cette opération de brûlage était la prévention des incendies. En effet, les maisons japonaises étant majoritairement en bois, on craignait les incendies dans les villes et les villages. En brûlant la surface des éléments de façade, on créait une couche carbonisée qui retardait le feu. Cette jolie couche noire offrait également une bonne protection contre les insectes et les champignons. Aujourd'hui, cette technique ancestrale du Shou Sugi Ban est toujours utilisée sur les maisons des îles de la préfecture Kanawa. Shou Sugi Ban ou Yakisugi s’inscrit dans la philosophie de vie japonaise de Wabi Sabi et la vision pure de la beauté.

La couche de carbone reste-t-elle toujours la même?

Cela dépend du type, mais en principe, la couche de carbone de notre bois brûlé résiste aux intempéries sous l'influence du vent, de la pluie et de la grêle. La durée de vie de la couche de carbone dépend de l'orientation de la façade et de l'emplacement du bâtiment. La couche de carbone noir de notre bois brûlé vieillit au fil des années puis acquiert une belle patine, comme un éclat léger, ou une surface craquelée, par exemple. Le vieillissement naturel et les intempéries au fil du temps ne nuisent pas à l'attrait visuel, au contraire, il y contribue! Cela s'inscrit dans la philosophie japonaise de la vie de Wabi Sabi. Sur les fiches techniques de nos produits (téléchargeables sur la page produit), vous pouvez voir comment le bois vieillit.

Pour une utilisation intérieure, nous fixons toujours le bois carbonisé. Pour l'extérieur, nous conseillons souvent de ne pas fixer le bois. Cela permet au bois carbonisé de conserver un bel éclat naturel et d'être plus durable que lorsque le bois est fixé. Au fil du temps, la libération du bois diminue et, pour un certain nombre de variantes, elle finit par s'arrêter. La plupart des types de bois brûlés, même pour l'extérieur, peuvent également être fixés si on le souhaite. Nous serons heureux de vous conseiller à ce sujet.

Comment entretenir le bois?

Les planches non fixées avec une couche de carbone ne nécessitent aucun entretien.

Les planches qui ont été brûlées et brossées ont une tache ou une couche d'huile. Ce bois nécessite un entretien périodique tous les trois à six ans. Si vous n'entretenez pas l'extérieur de Shodoshima / Takamatsu / Sakaide, la couche de teinture finira par durcir et s'écailler. En dessous, le bois blanc émergera et «vieillira».

La fiche technique du produit que vous trouverez sur chaque page produit explique exactement si et de quel entretien les différents produits ont besoin.